La médiation familiale

La médiation familiale est une démarche soutenue par un professionnel tiers au conflit qui permet aux membres d’une famille, qui traversent une situation de conflit ou d’incompréhension, de se rencontrer et d’aborder leurs préoccupations afin de prendre des décisions ensemble.

Elle s’appuie sur des principes éthiques de liberté, de responsabilité et de compétences des personnes.

Elle est un processus qui permet de faire évoluer et d’apaiser les relations dans un contexte de conflit familial.

Elle permet de trouver des solutions pour :

  • Renouer un dialogue constructif ;
  • Vérifier le lien ou le souhait de séparation exprimé ;
  • Clarifier la situation conjugale ;
  • Définir ou ajuster les modalités d’une séparation et ses conséquences pour la famille : accueil des enfants, contributions financières de chacun, répartition du patrimoine ;
  • Soulager des tensions entre frères et sœurs ou entre parents et adolescents ou toute autre situation de conflit familial (recomposition familiale, relations entre parents et grands-parents, succession, perte d’autonomie d’un parent âgé).

La médiation familiale est reconnue par les lois du 4 mars 2002 sur l’autorité parentale et du 26 mai 2004 portant sur la réforme du divorce. Cette démarche permet aux familles en situation de conflit de renouer le dialogue et de trouver des solutions concrètes, en particulier pour les enfants.

L’espace et le cadre de médiation familiale permettent :

  • De comprendre le conflit et sortir de l’impasse ;
  • Que chacun exprime son point de vue et entende celui de l’autre ;
  • De réfléchir à toutes les questions concernant la séparation, le choix de la procédure, le partage financier, l’organisation à mettre en place pour les enfants (résidence(s), budget, vacances, scolarité, éducation…) dans le respect de l’exercice en commun de l’autorité parentale ;
  • De prendre des décisions formalisées dans un protocole d’accord qui peut être homologué par le juge aux affaires familiales du Tribunal de Grande Instance, lui donnant une force exécutoire.

Avant, pendant ou après une séparation ou un divorce, pour réfléchir et décider à la façon de continuer à exercer ensemble des responsabilités parentales, en préservant les enfants du conflit, la Médiation Familiale peut donc permettre un travail sur :

  • La clarification de la décision de séparation;
  • Les besoins des enfants, (pour chacun, individuellement, et pour la fratrie);
  • Les besoins des adultes;
  • L’organisation de la vie quotidienne (la scolarité, la santé, les loisirs, la religion, les relations avec l’ensemble des membres de la famille…);
  • Les modalités d’accueil des enfants chez chacun des parents;
  • La contribution financière de chacun des parents pour l’entretien et l’éducation des enfants;
  • La répartition des biens et les incidences financières de la séparation (fiscalité, allocations familiales,…).

La médiation familiale est aussi possible dans d’autres situations de désaccord ou de conflit, comme par exemple en cas de :

Le médiateur familial :

Le médiateur familial est un tiers neutre, formé à la résolution du conflit. Il est diplômé d’Etat.

Il respecte les principes éthiques de sa profession : impartialité, neutralité, indépendance et confidentialité.

Modalités de mise en œuvre d’une médiation familiale :

Retrouvez toutes les informations pratiques dans Notre fonctionnement :

  • Prise de contact
  • Déroulement
  • Coût

Copyright 2020 APME Médiation All Rights Reserved